Avancement du Projet

Etat d’avancement du Projet (Juin 2016) :

Principales réalisations en 40 mois :

Le projet a atteint les objectifs définis dans le plan de travail pour la fin du septième semestre de la période rapportée (jusqu’à fin juin 2016) et a progressé dans toutes ses composantes, en tenant compte qu’à la fin de la période des 36 mois du projet, une prolongation de 18 mois a été accordée à partir de Décembre 2015.
 
Les principales réalisations au cours des 42 derniers mois sont : L’établissement des bureaux du projet à Rabat et à Beyrouth, la sélection et l'affiliation au projet de 226 municipalités dans huit pays (Algérie, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Palestine et Tunisie, en plus de l’affiliation de 3 villes du Liban dans les six premiers mois du projet) sans oublier deux gouvernorats (régions) qui ont rejoint CES-MED en Egypte au début de l’année 2015. Les travaux ont été suspendus en Libye en raison de la situation politique, et bien qu’en 2013 des activités y avaient été amorcées, elles se sont arrêtées en raison de la dégradation des conditions de sécurité.
 
Par ailleurs, d’autres municipalités ont exprimé leur désir de rejoindre le projet CES-MED et/ou ont préparé des PAEDs individuellement et/ou ont rejoint la Convention des maires (CdM).
 
Suite à la nomination d’un point focal, un Groupe national de coordination (GNC) composé des principales autorités nationales, a été créé dans sept pays et s’est activement impliqué dans la mise en œuvre des activités du projet. Dans le huitième pays, l’Egypte, le point focal national (Ministère des affaires étrangères) mène et guide à présent les activités du projet, tout en y associant les principales autorités ; la représentation du GNC est incarnée au sein de l’administration des deux gouvernorats sélectionnés qui ont rejoint CES-MED, alors que leurs équipes municipales agissent comme les représentants des autorités centrales dans le cadre des activités CES-MED.
 
Les 23 communes/municipalités affiliées à CES-MED (hormis celles de la Lybie) ont participé à deux séminaires de formation sur les PAEDs et les 18 villes qui ont préparé leurs PAEDs ont également toutes assisté à un atelier de formation sur le Plan de promotion et de sensibilisation des citoyens et de la société civile (PSCSC). La tenue de ces deux ateliers est prévue en Egypte et en Jordanie comme un élément de la préparation des PACEDs.
 
Sept rapports de « Recommandations nationales pour l’efficacité énergétique et les actions urbaines durables » ont été préparés dans sept pays et approuvés par les points focaux nationaux et les GNCs. La préparation a démarré en Egypte. Les rapports ont été revus et mis à jour en insistant sur la mise en place des MSPs et le soutien au financement, d’autant plus qu’une liste d’environ 90 Fiches Projets très détaillées a été élaborée et est prête à être utilisée à des fins de financement.
 
La partie sensibilisation des citoyens des 18 PAEDs a été prévue comme une étape finale par l’expert communication CES-MED. Pendant la préparation de cette composante, la participation des équipes municipales a été assurée aussi suivant l’approche du projet de formation pendant le temps de travail.
 
Des ateliers participatifs pendant le temps de travail ont été menés dans chaque ville au cours de la formulation des 18 PAEDs. Cela a permis d’assurer la contribution et l’implication des autorités locales dans le développement des PAEDs et leur adoption dans le cadre des plans de développement des villes.
Finalement, les 18 PAEDs sont disponibles sur notre site internet.
 
Le partenariat avec les GNCs a permis d’obtenir l’adhésion et le soutien des autorités nationales à la préparation des PAEDs (et leur soutien ultérieur à leur mise en œuvre) ainsi qu’à l’établissement d’un Mécanisme de soutien des PAEDs (MSP) par pays. L’objectif étant d’instituer la réplication des PAEDs avec le soutien total des autorités centrales au niveau national.
 
Les autorités nationales ont confirmé leur volonté de constituer le MSP et ont proposé une structure dans six pays (prévu en Jordanie et en Egypte).
Dans chaque pays, les futurs coordinateurs et partisans de la CdM, qui agiront aussi en tant que coordinateurs nationaux PAED, ont été identifiés parmi les membres des GNCs et autres acteurs, et répertoriés dans les rapports de recommandations nationales. En raison des discussions actuelles qui prévoient la transformation de la CdM en CdM Globale avec une affiliation régionale (CdM-Med), le rôle des coordinateurs et promoteurs de la CdM pourrait avoir besoin de clarification. A ce stade, leur rôle est lié à l’établissement du MSP pour faciliter la réplication des PAEDs.
 
CES-MED informe régulièrement les agences telles que la BEI, l’AFD, l’UpM, la KFW et la Banque mondiale des sujets liés aux besoins des communes affiliées au projet CES-MED, de leur engagement à préparer les PAEDs, et partage les plans ainsi que leurs fiches projets, afin de promouvoir la volonté des villes à coopérer avec les organismes de développement et de bénéficier de leurs facilités de financement. Le but de cette approche étant d'encourager le financement des actions PAEDs et de faciliter de futures coopérations et/ou financements.
 
Des discussions dans plusieurs pays ont conclu que les communes et municipalités CES-MED peuvent bénéficier d’allocations pour l’assistance technique et le renforcement des capacités, y compris pour préparer des PAEDs et possiblement les études de faisabilité des actions PAEDs. La première ville à avoir reçu un financement extérieur pour préparer un PAED était Menjez, au Liban, qui a bénéficié d’une subvention de 15000 euros de la part de CHAMS, un projet financé par l’UE. Une seconde subvention a été offerte à la ville libanaise d’Achkout qui a de même préparé son propre PAED.
 
La complémentarité entre le projet et le programme UPFI est souhaitée et recherchée. L’objectif étant d’intégrer ou d’associer, à chaque fois que possible, les projets PAEDs aux programmes UPFI menés par l’AFD dans les villes de Sfax, Agadir, Sousse, Kairouan, Esna (partie du gouvernorat de Louxor), Nablus, Aqaba et Beyrouth ; et/ou de souligner, dans le cadre de la vision et la stratégie PAED, l’application des mesures d’énergie durable (telles que celles proposées dans les PAEDs) dans les projets UPFI.
 
Le « kit d’information » détaillé CES-MED a été préparé en trois langues. Il réunit le manuel pour la préparation des PAEDs pour les pays sud de l’IEVP, celui du PSCSC, les manuels de préparation de BEI, les rapports de « Recommandations pour des actions nationales pour des économies d’énergie durables en milieu urbain » par pays ainsi que les documents explicatifs concernant la CdM (textes officiels et formulaire d'adhésion). Le kit d’information a été largement diffusé et est utilisé à travers le centre d’assistance, ainsi que pour la préparation des PAEDs.
 
CES-MED a collaboré avec le Centre commun de recherche de l’UE (CCR) au début de ses activités. Par le biais de cette collaboration, le CCR a organisé des séances de formation de l'équipe de CES-MED et a pris part à deux des ateliers du projet : un en Algérie et l’autre en Israël. Les experts principaux CES-MED en matière d'énergie ainsi que deux experts externes ont assurés un suivi technique lors les ateliers auxquels n’assistait pas le CCR. Dans ces cas précis, CES-MED a utilisé la présentation proposée par le CCR pour conserver la cohérence. Il est prévu de s’adresser au CCR après la préparation des PAEDs pour obtenir ses conseils et son accord préalable.
 
Le « Centre d’assistance » pour les municipalités fonctionne grâce à des conseils et orientations permanents, visant le renforcement des capacités dans la préparation des PAEDs. Une véritable assistance a aussi été fournie pour la préparation des Fiches d’actions de cinq projets prioritaires pour chaque PAED ainsi que pour la formation pendant le temps de travail de la composante de sensibilisation des citoyens. 
 
Le site internet CES-MED s’est développé progressivement ; il est régulièrement mis à jour en arabe, anglais et français. Le matériel de communication, y compris l’adaptation des brochures et des présentations produites est continuellement mis à jour dans les trois langues. Suite à l’extension du projet, un plan de restructuration du site internet a été préparé. La nouvelle version du site est proposée et disponible depuis début juillet. Le travail se poursuit pour la parfaire.
 
L'équipe CES-MED a participé à un certain nombre d'événements depuis le début du projet à travers lesquels les activités du projet ont été promus, comme (liste non exhaustive) : les conférences LCEC à Beyrouth ; l’atelier MED-ENEC (Energie durable pour les nouvelles communautés urbaines) au Caire ; les réunions ARLEM en particulier la 6ème commission pour le développement durable (SUDEV) à Marseille ; les forums de l’énergie de Beyrouth (IBEF) ; les rencontres du comité technique élargi (ETC) de la division énergétique de l’UpM ainsi que d’autres réunions de l’UpM ; la conférence WSB14 à Barcelone ; Switch-Med ; les rencontres MED-DESIRE et bien d’autres.
 
Le projet a organisé et participé activement à la semaine du Changement Climatique Maroc-UE du 4 au 7 mai 2015, en parallèle à la 4ème réunion du comité directeur avec le projet SUDEP. Plus de 50 participants représentant toutes les villes ont assisté à l’événement, ainsi que les points focaux nationaux des deux projets. Il a été suivi le 6 mai par un autre événement, la conférence de haut niveau sur le changement climatique avec plus de 80 participants de la région. La cérémonie de signature des 24 villes qui ont adhéré à la CdM depuis 2013 a constitué le 3ème événement et a eu lieu durant la semaine sur le changement climatique. De plus, une rencontre spéciale entre les points focaux CES-MED, la DG NEAR, l’UpM et le projet CES-MED s’est tenue le 7 mai pour discuter de la viabilité du projet, des exigences des pays en termes de continuité des activités et de leurs attentes (cf. 1.3 pour la participation aux événements pendant la période du rapport).
 
Un plan de communication révisé a été préparé au début de la période d’extension. L’expert senior a offert son aide et une formation pendant le temps de travail aux villes pour préparer la composante sensibilisation des citoyens des 18 PAEDs.
 
Les PAEDs et les bulletins d’information pour chaque pays, préparés par le projet, ont été téléchargés sur le site internet qui a été entièrement renouvelé (nouvelle version lancée début juillet).
 
La tenue d’événements de sensibilisation des citoyens est prévue pour le Liban (Menjez) et pendant la COP 22 au Maroc, ainsi qu’à Tulkarem en Palestine.
 

Résumé de la situation concernant l'adhésion à COM:

Jusqu'à présent, 42 municipalités ont déjà adhéré à la CdM (en plus de Salé), et environ 131 envisagent d'y adhérer.
 

Liste des villes qui sont engagés dans l’Initiative de Financement des Projets Urbains – UPFI & municipalités qui coopèrent avec CES-MED:

Source: AFD

Urban Transport mobility in Rabat, Salé, Temara
Morocco
Salé is a COM member
Agadir BRT
Morocco
Agadir is affiliated to CES-MED
Sfax Taparura Development
Tunisia
Sfax is affiliated to CES-MED
Medinas Rehabilitation (including Kairouan)
Tunisia
Kairouan is affiliated to CES-MED
Relocation of Jericho public facilities
Palestine
Jericho is on CES-MED waitlist
Handicrafts Industrial Zone and Revitalization of Old City of Nablus
Palestine
Nablus is affiliated to CES-MED
Bethlehem development Initiative
Palestine
Bethlehem is on CES-MED wait list
Beirut new waterfront (Solidere)
Lebanon
Beirut is affiliated to CES-MED