FAQ

La Convention des maires

Qu'est-ce que la Convention des maires?

La Convention des maires est la première et la plus ambitieuse initiative de la Commission européennequi incite directement les collectivités locales et leurs citoyens à donner l'exemple dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les signataires de la Convention des maires s'engagent tous volontairementet unilatéralement à dépasser les objectifs fixés par l'UE en termes de réduction des émissions de CO2. Par cet engagement, ils soutiennent le Paquet énergie-climat de l'Union européenne adopté en 2008.

Les engagements que les signataires de la Convention doivent honorer

Les signataires de la Convention visent à réduire de plus de 20%les émissions de CO2 d'ici 2020 grâce à des actions en faveur de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables. Pour atteindre cet objectif, les autorités locales s'engagent à accomplir ce qui suit:

  • Elaborer un Inventaire de référence des émissions
  • Soumettre un Plan d'action en faveur de l'énergie durable (PAED), approuvé par le conseil municipal dans l'année qui suit leur adhésion officielle à l'initiative de la Convention des Maires, qui décrit les mesures et politiques qui seront mises en œuvre pour réaliser leurs objectifs
  • Publier régulièrement - tous les deux ans après soumission de leurs PAED - des rapports de mise en œuvre indiquant le niveau d'exécution du programme et les résultats provisoires
  • Promouvoir leurs activités et impliquer leurs citoyens/parties concernées, notamment en organisant desJournées localesde l'énergie
  • Diffuser le message de la Convention des maires, en encourageant notamment d'autres autorités locales à y adhérer et contribuer aux principaux événements (cérémonies annuelles et ateliers thématiques de la Convention des maires).

Les signataires acceptent la résiliation de leur adhésion à la Convention des maires en cas de retard dans la soumission des différents documents techniques (PAED et rapports de mise en œuvre).

Ce que les signataires de la Convention obtiennent en retour?

La Commission européenne s'est engagée à soutenir les autorités locales engagées dans la Convention des maires et à leur assurer une grande visibilité.

La Commission a commencé par établir et financer le Bureau de la Convention des maires (CoMO) qui aide les signataires de la Convention en répondant à leurs questions au moyen du Centre d'assistance,et d'une cellule Media pour la promotion de leurs actions locales. Le CoMO intervient également pour coordonner l'action avec les tiers et négocier le soutien des acteurs concernés.

Le Centre commun de recherche de la Commission européenne et le CoMO collaborent étroitement, d'une part à l'établissement de directives techniques claires et de modèles permettant d'honorer les engagements afférents à la Convention des maires et, d'autre part, au contrôle de la mise en œuvre et des résultats.
Et pour terminer, la Commission européenne s'est engagée à mobiliser les fonds et le soutien politique nécessaires au niveau de l'UE.

Procédures d'adhésion

Pourquoi adhérer?

Les signataires de la Convention trouveront de nombreuses raisons pour rejoindre le mouvement, entre autres:

  • Faire une déclaration publique d'engagement supplémentaire à réduire le CO2
  • Générer ou renforcer la dynamique en faveur de la réduction du CO2 dans votre région
  • Tirer profit des encouragements et exemples d'autres pionniers
  • Partager avec d'autres le savoir-faire acquis dans votre région
  • Faire connaître votre région comme territoire pionnier
  • Donner de la visibilité à vos réalisations auprès de la communauté de la Convention grâce au site web de la Convention
  • Améliorer la qualité de la vie
  • Exploiter le vaste soutien technique

Comment adhérer?

Les autorités locales prêtes à signer la Convention des maires doivent l'examiner en conseil municipal (ou autre instance décisionnaire équivalente). Dès que la décision de signer est formellement prise, les autorités locales doivent compléter leur formulaire d'adhésion et le transmettre dûment signé. Les autorités locales concernées seront ainsi ajoutées à la liste publique des signataires de la Convention.

N.B.: La Convention des maires est un engagement volontaire. Aussi l'adhésion est-elle entièrement gratuite.

Centre d'assistance de CES-MED

Qu'est-ce que le Centre d'assistance de CES-MED ?

Le but du Centre d'assistance de CES-MED est de fournir aux municipalités concernées par le projet l'information et le soutien nécessaires à leur adhésion à la Convention des Maires, et les aider dans la conception et l'élaboration de leurs PAED. Le Centre d'assistance de CES-MED s'attellera à résoudre les problèmes ou fournir le conseil tout au long du processus d'élaboration du PAED. Cette assistance est obtenue au moyen de canaux tels que les sites web, le téléphone, la messagerie instantanée ou l'email.

Ce que vous êtes en droit d'attendre du Centre d'assistance de CES-MED?

  • Aider les autorités locales intéressées à se joindre à l'initiative à traversle processus d'adhésion
  • Répondre aux interrogations générales ou techniques des signataires à l'égard de la Convention des maires et de ses engagements
  • Soutenir la mise en œuvre de vos activités communicationnelles et promotionnelles
  • Coordonner les relations avec les tiers et les acteurs concernés (coordinateurs territoriaux de la Convention, promoteurs, agences de l'énergie locales et régionales)
  • Faciliter les activités du travail en réseau au sein de la communauté des signataires de la Convention des Maires.

Le Centre commun de recherche de la Commission européenne interviendra pour des questions plus spécifiques concernant l'inventaire des émissions de CO2, le PAED et leur évaluation.

Inventaire de référence des émissions

Qu'est-ce qu'un inventaire de référence des émissions?

Un inventaire de référence des émissions est une quantification des émissions de CO2 dues à la consommation d’énergie au sein du territoire d’un signataire de la Convention. Il identifie également les sources principales d’émissions de CO2 et les possibilités de les réduire.

Est-il possible d'utiliser les outils courants pour calculer les émissions de CO2 ?

Les signataires de la Convention peuvent choisir leurs propres outils pour effectuer ce calcul. Mais ils doivent cependant s'assurer que l'inventaire déclaré est conforme aux principes généraux, tels qu'ils sont spécifiés et détaillés dans le guide PAED disponible sur la section Bibliothèque du site web de CES-MED.

Quelle est la portée de l'Inventaire de référence des émissions ?

L'Inventaire de référence des émissions doit s'appuyer essentiellement sur les données de consommation d'énergie finale. En d'autres termes, sur ce qui a été consommé par l'utilisation (y compris l'électricité, le chauffage et le refroidissement et le combustible), dans la limite des frontières de l'autorité locale.

La production locale d'énergie peut également être comprise dans l'inventaire, dans la mesure où le Plan d'action en faveur de l'énergie durable prévoit des actions dans ce sens (tels que le développement du photovoltaïque, l'énergie éolienne, le chauffage urbain ou la production combinée électricité-chaleur 'cogénération'). Des informations supplémentaires sur cette option figurent dans le Guide PAED.

Plan d'action en faveur de l'énergie durable (PAED)

Qu'est-ce qu'un PAED ?

Le Plan d’action en faveur de l’énergie durable(PAED) est le document clé dans lequel le signataire de la Convention décrit la manière dont il entend atteindre son objectif de réduction des émissions de CO2 d’ici 2020. Il définit les activités et les mesures arrêtées afin d’atteindre les objectifs, de même que le calendrier de réalisation et la répartition des responsabilités à cet égard.

Les signataires de la Convention sont libres de choisir le format de leur PAED (surtout s'ils l'ont déjà effectué par le passé), sous réserve qu'il soit compatible avec les directives énoncées dans le guide PAED, figurant à la section Bibliothèque du site web de CES-MED.

Qu'elle est la portée du PAED?

  • Consommateur et modèle: Les autorités locales sont toutes responsables de leur propre consommation énergétique. En même temps, elles jouent un rôle exemplaire en encourageant les citoyens et autres parties à utiliser plus efficacement l'énergie.
  • Planificateur, promoteur et régulateur: Les autorités locales sont généralement responsables des politiques relatives à la construction, au transport et à l'aménagement du territoire. Elles ont aussi le pouvoir d'optimiser la performance énergétique des nouvelles installations et d'intégrer les stratégies de prévention du trafic dans les plans de développement. Elles définissent, en outre, le trafic routier et les performances énergétiques par le biais de décisions et de règlements juridiques.
  • Producteur et fournisseur: Les autorités locales peuvent également agir comme service public ou fournisseur de service - favorisant la production locale de l'énergie et l'utilisation des sources d'énergie renouvelable (tels la cogénération, les installations de chauffage centralisé, etc.)
  • Conseiller et facteur de motivation: Les activités de sensibilisation permettent d'inciter l'ensemble de la communauté à soutenir les politiques en faveur de l'énergie durable. Dans ce sens, les autorités locales peuvent conseiller et éduquer les citoyens et autres acteurs (architectes, planificateurs ou artisans).

Quels sont les secteurs/champs d'action pris en compte par le PAED?

Comme les engagements de la Convention impliquent tout le territoire géographique du signataire, le PAED doit inclure des actions concernant à la fois le secteur public et le secteur privé. Les signataires de la Convention peuvent librement choisir leurs champs d'action prioritaires. L'on s'attend en principe à ce que le PAED couvre tous les secteurs pris en compte par l'inventaire:

  • Bâtiments, équipements/installations et industries (municipaux, tertiaires, résidentiels, éclairage public, industries et PME, etc.)
  • Transport (parc municipal, transport public, privé et commercial…)
  • Production locale d'électricité (petite échelle)
  • Chauffage/refroidissement urbain local, CHP (installation de chauffage urbain…)

Il doit également se fonder sur les domaines dans lesquels l'autorité locale joue un rôle spécifique, tels que:

  • Aménagement du territoire (aménagement stratégique du territoire, plans de transport/mobilité, normes de réhabilitation et nouveaux aménagements)
  • Marchés publics de produits et services (besoins ou normes en matière d'efficacité énergétique/énergie renouvelable)
  • Travail avec les citoyens et les intervenants (services consultatifs, soutien financier et subventions, sensibilisation et établissement de réseaux locaux, formation et éducation)
  • Autres secteurs (gestion des déchets et de l'eau)

Modèle de PAED

Qu'est-ce qu'un modèle de PAED?

Le modèle de PAED a été élaboré par le Bureau de la Convention des maires, en étroite collaboration avec le Centre commun de recherche de la Commission européenne afin d'aider les signataires de la Convention à structurer leurs actions et mesures et faciliter le suivi de leur mise en œuvre.

Il s'agit d'un document que les signataires de la Convention peuvent compléter facilement dans leur propre langue nationale, parallèlement à la présentation de leur Plan d'action en faveur de l'énergie durable

Le modèle de PAED comprend trois parties principales portant sur les éléments suivants:

  • Une vision à long terme et une stratégie globale précisant le volume à atteindre en matière d'émissions de CO2, les champs d'action prioritaire, l'affectation du personnel et des capacités financières
  • Les principaux résultats de l'Inventaire de référence des émissions indiquant le niveau actuel de consommation d'énergie et identifiant les principales sources d'émissions de CO2
  • Les éléments clé du Plan d'action en faveur de l'énergie durable, définissant les mesures à court et à long termes à prendre pour la mise en œuvre globale de la stratégie, assortis des échéanciers, de la répartition des responsabilités et des budgets affectés.

Le modèle est un instrument utile pour la collecte des informations clé à partir des PAED aux fins d'échange d'expérience. Le site web de la Convention des maires présente un aperçu de l'information collectée.

Facilités financières

A quelles facilités financières recourir?

Il existe de nombreuses sources de financement tant au niveau local que régional et national. Celles-ci comprennent notamment:

  • Les ressources propres aux autorités locales
  • Les ressources des partenaires locaux
  • Les partenariats public-privé
  • Les subventions municipales et régionales

On trouvera sur le lien suivant une page web spécifique énumérant quelques unes des principales facilités financières: http://www.eumayors.eu/support/funding-instruments_en.html.

Cette nouvelle section fournit des précisions sur les principaux fonds et programmes européens permettant de financer les projets des autorités locales en matière d'énergie durable. La Commission européenne a lancé, avec l'aide de la Banque européenne d'investissement (BEI) et d'autres banques publiques, plusieurs mécanismes financiers destinés à aider les signataires dans la mise en œuvre de leurs plans d'action. Le but de ces mécanismes est d'apporter l'assistance technique à la création de programmes d'investissement bancables dans les domaines de l'énergie durable et des transports, tel que le mécanisme européen d'assistance à l'échelle locale dans le domaine de l'énergie (ELENA), institué en coopération avec la BEI en faveur des projets de grande envergure. Les projets d'investissement plus petits bénéficient de l'aide de KfW et de la Banque du Conseil de l'Europe (BCE) et leurs intermédiaires.

Exemples de référence

Qu'est-ce qu'un exemple de référence?

Les exemples de référence de l'excellence sont des exemples pertinents d’initiatives dont les Signataires, les Coordinateurs et les Promoteurs de la Convention se sentent particulièrement fiers et qu’ils avalisent en tant qu’actions utiles que d’autres autorités locales peuvent reproduire.

Le catalogue des exemples de référence présente une plate-forme pour la promotion en ligne des bonnes pratiques assortie d'actions susceptibles d'être dupliquées. Le catalogue peut être consulté sur le lien suivant: http://www.eumayors.eu/actions/benchmarks-of-excellence_en.html.

1. Qu'est-ce que le projet CES-MED ? Quels sont ses objectifs ?

Le projet CES-MED est financé dans le cadre de la Politique européenne de voisinage (PEV) et répond au désir d'établir des liens bilatéraux étroits avec les Etats du Partenariat du Sud. Son intérêt réside non seulement dans les profits économiques de ces rapprochements, mais aussi dans le fait que l'UE et ses Etats membres ne peuvent atteindre leurs objectifs en matière d'énergie, d'immigration et d'environnement, entre autres objectifs, sans la coopération des autres pays, et tout particulièrement les pays du voisinage le plus proche de l'UE. La PEV peut donc être définie comme le principal moteur de coopération entre l'Union européenne et les pays voisins qui ceinturent l'Union. Il s'agit, en l'occurrence, des pays du Moyen orient et de l'Afrique du Nord, collectivement désignés comme PEV-Sud.

Le projet "Promouvoir le développement des énergies durables dans les villes méditerrannéennes" (CES-MED) est une initiative financée par l'UE dont le but est d'assurer la formation et l'assistance technique aux Autorités locales et nationales de la région Sud de l'IEVP, afin de les aider à répondre plus activement aux défis des politiques durables.

Cette initiative vise également à sensibiliser les populations locales en matière de politiques durables locales et de partage des connaissances, et à établir de partenariats durables entre les autorités locales de l'UE et la région Sud de l'IEVP.

Objectifs-Soutien aux autorités locales et nationales

  • Fournir l'assistance technique et la formation pour l'élaboration et la mise en œuvre des politiques durables, telles les politiques suscitées par l'adhésion à la Convention des maires, ainsi que la préparation des Plans d'action en faveur de l'énergie durable
  • Soutenir les Autorités locales de la Région Sud de l'IEVP afin qu'elles puissent répondre plus activement aux défis que posent les politiques durables
  • Renforcer les capacités des Autorités locales en matière d'élaboration et de mise en œuvre de politiques locales plus durables, telles que les solutions d'énergie renouvelable, les mesures d'efficacité énergétiques pour réduire les émissions de CO2, la gestion efficace de l'eau et des déchets, les transports publics respectueux de l'environnement, etc.
  • Contribuer à mieux sensibiliser les Autorités nationales sur la nécessité d'impliquer davantage les villes dans les questions politiques qui les touchent directement, tels que la gestion locale de l'eau et des déchets, la mobilité urbaine et les transports, la consommation locale d'énergie, etc.

2. Où se situent les bureaux de CES-MED ?

Centre d'assistance de Beyrouth - Liban:

Adresse : 5ème étage, Immeuble Doueihy, Rue Alfred Naccach, Achrafieh, Beyrouth, Boîte postale 16-5964, Liban
+961 70 104853
malek.mardam@hd.ces-med.eu

Centre d'assistance de Rabat - Maroc:

Adresse : 285 Avenue Mohammed 5 Rabat, 10 000, Maroc
+ (212) 5 37 708 746
Fax: + (212) 5 37 708 746

3. C'est-ce que la Convention des maires (CdM) ? et quels sont ses objectifs ?

La Convention des Maires est le principal mouvement européen associant les autorités locales et régionales dans un engagement volontaire pour l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’augmentation de l’utilisation des sources d’énergie renouvelable sur leurs territoires. En adhérant à la Convention, les signataires s’engagent à atteindre, voire à dépasser l’objectif européen de réduire de 20% les émissions de CO2 d'ici 2020. Extrait de: http://www.covenantofmayors.eu/index_en.html

4. Comment la municipalité peut-elle bénéficier de l'assistance technique de CES-MED ?

Dans chaque pays membre, une sélection de trois municipalités ont été finalisées (ou sont en cours). Les autres municipalités désireuses de profiter de l'assistance CES-MED sont invitées à prendre contact avec le bureau CES-MED régional correspondant. Celui-ci examinera avec chacune d'elles le type et le niveau d'assistance que CES-MED peut fournir.

5. De quoi se compose l'assistance technique de CES-MED ? Quelles sont les étapes à suivre ?

L'assistance technique de CES-MED consiste principalement à accompagner les municipalités dans l'élaboration de "L'évaluation des besoins en énergie durable" (SENA) et du "Plan d'action en faveur l'énergie durable" (PAED). L'équipe de CED-MED aidera également les municipalités concernées pour signer la Convention des maires et remplir les documents nécessaires.

L'équipe CES-MED mettra en œuvre, à cet effet, des ateliers et des activités de formation, avec le concours des Autorités nationales et locales, ainsi que des experts qualifiés.

6. Qu'est-ce que "L'évaluation des besoins en énergie durable" ? et qu'est-ce que le document d'évaluation des besoins par municipalité ?

La première étape importante que les municipalités concernées doivent entreprendre est d'élaborer, avec l'aide de l'équipe CES-MED, une "Evaluation des besoins en énergie durable". A cet effet, l'équipe remettra aux municipalités un modèle de questionnaire qui les aidera à analyser, au niveau local, l'état actuel de la consommation et de la gestion de l'énergie dans les différents secteurs.

Un atelier sera organisé à l'intention des municipalités pour les aider à établir le document SENA. L'atelier couvrira différents secteurs et domaines d'évaluation, notamment les infrastructures énergétiques, l'énergie renouvelable, la consommation et la gestion de l'énergie dans les administrations locales, la consommation énergétique de la flotte municipale, les bâtiments, les industries, l'agriculture et la pêche, la gestion des déchets solides, la gestion des eaux usées, la mobilité et le transport, la planification urbaine durable, les marchés publics, la sensibilisation, l'expertise et les compétences, etc.

7. Qu'est-ce qu'un Plan d'action en faveur de l'énergie durable (PAED) et en quoi consiste-t-il ?

Le Plan d'action en faveur de l'énergie durable (PAED) est le principal document dans lequel le signataire de la Convention décrit la manière dont il (la municipalité concernée) compte accroître son efficacité énergétique et atteindre son objectif de réduction des émissions de CO2 d'ici 2020.

Le PAED est un document qui définit les activités et mesures à engager pour atteindre cet objectif et leurs échéanciers, ainsi que la répartition des responsabilités. Les signataires de la Convention peuvent décider librement du format de leur PAED, sous réserve qu'il soit conforme aux principes généraux énoncés dans les lignes directrices de la Convention relatives au PAED.

Le contenu d'un PAED doit être structuré de la façon suivante:

  1. Le résumé analytique du PAED
  2. La stratégie d'ensemble indiquant le cadre et objectifs actuels, ainsi que les aspects institutionnels et financiers nécessaires à la réalisation des objectifs escomptés
  3. Un Inventaire de référence des émissions basé sur une approche au fil de l’eau comprenant les données pertinentes et leur interprétation
  4. Les actions et mesures prévues pendant toute la durée du plan. Celles-ci comprennent les stratégies, objectifs et engagements d'ici 2020, ainsi que les actions à court et moyen termes.

8. Qu'est-ce qu'un Inventaire de référence des émissions ?

L'Inventaire de référence des émissions est un volet essentiel du document PAED. Il représente une quantification des émissions de CO2 dues à la consommation d’énergie au sein du territoire d’un signataire de la Convention au cours d’une année de référence. Il identifie également les sources principales d’émissions de CO2 et les possibilités de les réduire.

9. Comment le CES-MED aide-t-il la municipalité dans l'élaboration du PAED ?

L'élaboration d'un PAED comporte plusieurs étapes. La première est la phase de préparation pendant laquelle les documents concernés sont collectés et la méthodologie PAED présentée aux municipalités. Dans la deuxième phase, l'équipe CES-MED préparera un atelier spécifique. Un résumé du contenu du PAED par municipalité sera mis au point au cours d'un exercice de groupe où les représentants de chaque municipalité sont accompagnés par des experts et des membres de l'équipe CES-MED. La dernière étape consiste à dispenser à chaque municipalité une formation lui permettant de finaliser son PAED.

10. Existe-t-il des directives spécifiques au PAED des pays du Sud méditerranéen adhérant à la CdM ?

Le Centre commun de recherche (CCR) (site web : http://ec.europa.eu/dgs/jrc/) procèdera prochainement, avec l'aide de l'équipe CES-MED et d'experts locaux, à l'élaboration de directives spécifiques au PAED des pays du Sud méditerranéen, et ce, selon une approche contextuelle compatible avec les ressources et informations disponibles dans la région. Et grâce à l'introduction de la méthode "Au file de l’eau", ces directives se caractérisent par une flexibilité qui contribuera à faciliter le processus d'élaboration du PAED dans les pays concernés.

11. Dans quelles langues les directives spécifiques aux pays du Sud méditerranéen seront-elles établies ?

Les matières concernant la CdM seront disponibles dans les trois langues, arabe, français et anglais.

12. L'élaboration du PAED est-elle un préalable à l'adhésion à la CDM ?

Les municipalités commencent normalement par la signature et l'adhésion à la Convention des maires. A compter de cet instant, elles disposent d'un an pour l'élaboration et la présentation de leurs PAED. Les municipalités doivent se conformer à cette condition pour continuer à faire partie de la Convention.

Le but du projet CES-MED est cependant d'aider les municipalités dans l'élaboration d'un PAED sommaire avant la signature et l'adhésion à la CdM. L'objectif est de faciliter le travail que les municipalités auront à accomplir après signature de la Convention. L'équipe CES-MED continuera à aider subséquemment les municipalités dans la mise au point de leurs PAED.

13. Dans quelle mesure le CES-MED peut-il aider les municipalités adhérentes à financer l'élaboration de leurs PAED ?

L'équipe CES-MED assurera la liaison et la coordination avec les initiatives de l'Union européenne et autres bailleurs de fonds. A cet égard, un rapport par région/pays sera disponible au niveau local sur les initiatives des bailleurs de fonds dans les domaines du développement durable.

14. Qui sont les bailleurs de fonds susceptibles de financer l'élaboration du PAED ?

Les bailleurs de fonds potentiels susceptibles de financer l'élaboration du PAED se composent des trois catégories suivantes : le secteur privé local, les organisations régionales et les agences internationales de financement.

15. Qu'est-ce que le Groupe national de coordination et qui en sont les membres ?

L'objectif du Groupe national de coordination (GNC) est d'améliorer la compréhension des Autorités locales de chaque pays concerné quant aux résultats et avantages potentiels découlant de la mise en œuvre au niveau local des politiques durables ainsi que de la signature par les villes de la Convention des maires. Le GNC soutien également le projet en encourageant l'élaboration et la mise en œuvre d'actions nationales en faveur de l'efficacité énergétique.

Le Groupe national de coordination se compose des représentants des secteurs concernés par le projet, à savoir, les Autorités nationales, les membres de la société civile et le secteur privé.

16. Quel est le principal document que le GNC doit produire avec l'aide de CES-MED, et en quoi consiste-t-il ?

Le rapport sur "Les mesures nationales recommandées en matière d'efficacité urbaine et énergétique durable" est le principal document à produire.

Le but du rapport est de soumettre, en coordination avec les GNC locaux, un document identifiant, sous forme de recommandations, les actions spécifiques à prendre par chaque pays au niveau national. Ce document doit porter sur les meilleures mesures nationales d'accompagnement permettant d'aider les autorités locales dans l'élaboration et la mise en œuvre des politiques d'énergie durable.

17. Les municipalités adhérant au CES-MED doivent-elles aussi joindre la CdM ?

Les municipalités adhérant au CES-MED sont vivement encouragées à joindre la CdM. Dans cette perspective, l'équipe CES-MED offrira l'assistance technique ainsi que l’aide de son centre d'assistance. En adhérant à la CdM, les municipalités peuvent multiplier les possibilités d'obtenir des fonds pour la mise en œuvre de projets se rapportant à l'efficacité énergétique et la réduction des émissions de CO2.

18. Qu'est-ce qu'un Coordinateur de la CdM pour le Sud ? Qu'est qu'un Défenseur de la CdM pour le Sud ?

Outre l'assistance financière, les Coordinateurs de la Convention aident habituellement les signataires à réaliser l'inventaire des émissions de CO2 et à préparer et mettre en œuvre les Plans d'action en faveur de l'énergie durable. Les Coordinateurs peuvent être soit des coordinateurs nationaux (instances publiques nationales telles les agences de l'énergie), soit des coordinateurs territoriaux, qui sont des autorités décentralisées, telles que des régions, des provinces ou des groupes d'autorités locales.

Les Défenseurs de la Convention sont, pour leur part, des réseaux et associations d'autorités locales européennes, nationales et régionales qui mettent à profit leurs activités de lobbying, de communication et de réseautage pour promouvoir l'initiative de la Convention des maires et soutenir les engagements de leurs signataires. Extrait de: http://www.covenantofmayors.eu

19. Qu'est-ce qu'un "Plan de sensibilisation du citoyen" ?

Le "Plan de sensibilisation du citoyen" comprend des activités telles que l'organisation de "Journées de l'énergie durable", des présentations pour les associations de citoyens ou de groupes de voisinage ; des "Compétitions en matière d'énergie propre" à l'intention des enfants, etc.

Les plans de sensibilisation des citoyens seront établis après sélection des municipalités. Ils doivent être approuvés et mis en œuvre conjointement avec les autorités locales.

On peut ultérieurement inclure dans ces plans, lors de l'élaboration des PAED, des activités se rapportant au "changement de comportements", telles que les campagnes publiques pour l'économie de l'énergie et l'utilisation de l'énergie verte, entre autres activités.

20. Où trouver les centres d'assistance CES-MED ? comment les contacter ?

Le but du centre d'assistance de CES-MED est de fournir aux municipalités concernées par le projet l'information et le soutien relatifs à leur adhésion à la Convention des maires, ainsi que l'aide nécessaire à la conception et la mise en œuvre de leurs PAED. Le centre d'assistance de CES-MED sert à résoudre les problèmes ou à conseiller tout au long du processus d'élaboration des PAED. Cette aide est fournie par divers moyens, tels que les sites Web, le téléphone, la messagerie instantanée ou le courrier électronique (email).

Lieux: Le Projet CES-MED met à disposition deux centres d'assistance, l'un pour la région du Machreq et l'autre pour le Maghreb. Consulter la question 1 pour obtenir des informations sur les contacts.

Disponibilité du Service: Les services du Centre d'assistance sont disponibles du lundi au vendredi pendant les heures de travail. En cas d'indisponibilité du personnel du Centre d'assistance ou si tous les représentants sont occupés à aider les autres, prière laisser un message sur boite vocale ou par email aux adresses ci-dessous. Les demandes seront traitées dans leur ordre de réception.

On peut acceder au centre d'assistance par les moyens suivants :

  1. Téléphone. Si nous ne sommes pas disponibles au moment de l'appel, prière laisser un message vocal. Nous vous rappellerons avant la fin de la journée
  2. Contact direct et assistance par l'un des principaux experts de CES-MED.
  3. Email : Réclamer l'assistance par email. Nous vous répondrons avant la fin de la journée ouvrable.
  4. Visite personnelle : Rendez-vous à l'un de nos deux bureaux de Rabat et de Beyrouth.
  5. Lire la Foire aux questions (FAQ) sur le site web de CES-MED
  6. Visiter le site web de la CdM.