Deux opportunités de financement pour les municipalités libanaises

Le programme de micro financement (SGP) du Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM), géré par le Programme des nations unies pour le développement (PNUD), a lancé un appel d’offres pour le Liban. Les opportunités de financement concernent cinq secteurs thématiques : biodiversité, dégradation des sols, changement climatique, eaux internationales et produits chimiques. Créé en 1992, le FEM SGP incarne l’essence même du développement durable et du « penser global, agir local ». Le programme de micro financement apporte un soutien technique et financier à des projets environnementaux en collaboration avec les autorités locales (municipalités).

Les activités couvertes par l’appel d’offres en cours comprennent, entre autres, le soutien à la planification d’engagement communautaire, le lancement de projets pilotes, le renforcement des capacités et des activités de réseautage, de suivi et d’évaluation.
 
Le montant maximal de la subvention est de 50 000 $ par projet. Les candidats doivent fournir une estimation de l’impact environnemental attendu du projet, accompagné d’un plan de suivi et d’évaluation. Parmi les critères administratifs et formels, les candidats devront aussi déclarer les contributions provenant d’autres sources de financement pour le projet proposé. 
 
La période d’exécution du projet ne devra pas dépasser trois ans. La date limite de soumission des propositions est le 31 Août 2017. Des informations supplémentaires sur l’appel d’offre sont disponibles ici: http://www.lbeforum.org/gef-small-grant-program-call-for-proposals-2017/  
 
Un appel à propositions est aussi lancé par le Programme d’Aide Directe (DAP) de l’ambassade d’Australie, dont l’accent est mis sur l’avancement des objectifs de développement au Liban grâce à des projets compatibles avec les objectifs de la diplomatie publique et des relations internationales de l’Australie. Tous les ans, le comité DAP de l’ambassade évalue des projets de développement de petite envergure menés par des personnes, des groupes communautaires et des ONG engagés dans des activités liées au développement et sans but lucratif.
 
Les projets qui sollicitent un financement devront être participatifs et impliquer les bénéficiaires dans l’identification, l’élaboration et la gestion du projet. Les projets des requérants devront concerner l’environnement et l’éducation, le développement rural, les besoins des communautés vulnérables ou défavorisées. Les requérants doivent aussi inclure un bref aperçu des activités du projet, ses sources de financements et des explications sur la façon dont le projet va aider les bénéficiaires à développer leurs objectifs de façon durable. 
 
Les requérants peuvent postuler jusqu’au 29 septembre 2017. Des informations supplémentaires sur cette opportunité de financement sont disponibles à l’adresse suivante:  http://lebanon.embassy.gov.au/birt/DAP_Guidelines.html