Algérie

L'Algérie est située dans la région du Maghreb. La capitale Alger en est la ville la plus peuplée. Le pays est une république semi-présidentielle composée de 48 provinces et 1541 communes. L'Algérie est le plus grand pays d'Afrique (environ 90% de sa superficie est couverte par le désert du Sahara). Elle est un membre fondateur de l'Union du Maghreb Arabe. Elle est en outre membre de l'Union africaine, la Ligue arabe et l'OPEP.

Économie

L'épine dorsale de l'économie algérienne est formée par le secteur de l'énergie des combustibles fossiles. Ce secteur représente environ 60% des recettes budgétaires, 30% du PIB et plus de 95% des recettes d'exportation. Récemment, en raison de la baisse des prix du pétrole, la situation a changé. La compagnie pétrolière nationale de l'Algérie est la plus grande société africaine. L'Algérie a toujours été réputé pour la fertilité de son sol. Environ 10.8% (ONU, 2014)  de la population active est employée dans le secteur agricole, qui contribue à 13,1% du PIB (Banque mondiale, 2015).

Population

Population (2015): 39,666,519
Population (2000): 31,183,658

Principales villes (habitants, recensement de 2008):

  • Algiers (2,988,145 – 2015 estimation 3,700,000 et zone métropolitaine 5,400,000)
  • Oran (1,454,078)
  • Sétif (1,489,979)
  • Constantine (938,475)
  • Annaba (609,499)

Croissance démographique annuelle (2015): 1.9%
Croissance démographique annuelle (2000): 1.3%

Sources: www.banquemondiale.orgwww.geohive.com et www.worldpopulationreview.com 

Eau et déchets

Dans les zones urbaines 83.6% de la population a accès à des sources d'eau propre et 87.6% à un assainissement adéquat (Banque Mondiale, 2015). En 2012, l'Algérie a produit au niveau des municipalités 10.3 millions de tonnes de déchets solides (par personne 0.8 kg/jour dans les zones urbaines et 0.6 kg/jour dans les zones rurales). La quantité de déchets augmente de 3% par an. La couverture de la collecte des déchets dans les zones urbaines est dans l'intervalle de 85% - 90% et dans les zones rurales 65%-70%.  La destination finale des déchets collectés est généralement le déversement à ciel ouvert (60-70%) et la mise en décharge (30-40%). (GIZ, 2014 – Country report on Solid Waste Management in Algeria)

Énergie et climat

La consommation algérienne d'énergie dans le secteur des transports routiers en 2013 s'élève à 39.4% (AIE 2013) de sa consommation totale d'énergie (IEA, 2000: 37.5%), alors que la consommation de carburant par habitant en 2013 s'élève à 1,246.0 kg d'équivalent pétrole (Banque Mondiale en 2000: 865.7 kg).

La consommation d'électricité a augmenté à 1,277.4  kWh par habitant en 2013 contre 680 kWh en 2000. Selon les chiffres de la Banque mondiale les émissions de CO2 en Algérie étaient de 3,3 tonnes par habitant en 2011 contre 2,8 tonnes en 2000, représentant 96% des émissions globales de GES du pays.

Politiques et stratégies

  • Stratégie nationale pour l'environnement
  • Plan d'action national pour l'environnement et le développement durable
  • Plan national d'approvisionnement en eau et d'assainissement
  • Programme de traitement des effluents urbains
  • Programme pour la gestion des déchets solides municipaux
  • Plan national de gestion des déchets spéciaux
  • Programme pour la planification côtière de la zone Alger et la zone métropolitaine de Annaba
  • Planification de la zone métropolitaine d'Oran
  • Accords industriels volontaires
  • Plan d'action national dans le cadre de l'action stratégique
  • Programme pour la protection de la Méditerranée contre les sources de pollution terrestres (PNUE / PAM)
  • Objectifs du millénaire pour le développement
  • Programme de développement des énergies renouvelables
  • Programme d'efficacité énergétique

Goulets d'étranglement et développements

La pollution industrielle constitue une partie importante de la pollution globale. Afin d'atténuer les effets des rejets d'eaux usées non traitées par les grandes villes côtières, 18 nouvelles stations de traitement des eaux usées seront construites jusqu'en 2013.

Les décharges sauvages d'ordures ménagères posent de graves problèmes d'hygiène. Une série de décharges contrôlées et des centres de transfert des déchets sont prévues pour les zones côtières.
La valorisation énergétique des déchets n'a jusqu'ici pas été inclue dans cette planification.

Deux problèmes majeurs qui sont indirectement liés au secteur de l'énergie sont la dégradation des infrastructures limitant la mobilité, et la croissance rapide de la population qui ajoute de nouvelles tensions à la situation en raison de capacité limitée à fournir les services et le manque de capacité ou volonté chez de nombreux citoyens de payer l'électricité, avec un taux de chômage croissant en même temps.

PEV Rapport de suivi 2011

Il n'y a pas pas de rapport de suivi pour l'Algérie car il n'existe pas de plan d'action PEV en vigueur entre le pays et l'UE.

Législation

  • Décret sur l'EIE dans l'aménagement du territoire
  • Décret sur la gestion des plantes à haut risque
  • Décrets sur la gestion des déchets dangereux
  • Décret sur les limites pour les émissions atmosphériques de gaz, vapeurs, particules et leur contrôle
  • Loi sur la réduction de l'énergie
  • Loi sur l'électricité et la distribution du gaz
  • Loi sur la promotion et l'exploitation des énergies renouvelables dans le contexte du développement durable
  • Fonds national pour les énergies renouvelables
  • Décret sur l'application d'un subventionnement de l'énergie basée sur la production d'électricité renouvelable
  • Loi sur le développement durable du tourisme (PIB - agriculture 12,0%, PIB - industrie 56,5%, PIB - services 31,5%, PIB-PPA par habitant 7,200 $)
  • Droit de protection général de l'environnement
  • Loi sur les ressources hydriques
  • Loi sur la gestion des déchets solides municipaux
  • Décret sur la désignation de l'audit et l'inspection environnementale dans les installations industrielles
  • Loi sur l'aménagement et l'urbanisme
  • Décret sur les règles en matière de planification, d'inspection, et les autorisations des installations industrielles
  • Loi sur la gestion, le contrôle et l'élimination des déchets solides
  • Loi sur la protection et la valorisation de la zone côtière marine
  • Décret sur les études d'évaluation de l'impact environnemental

 

Autorités locales: 
, , , , , , , , ,
, , , , , , , , , , ,
, , , , , , , , , ,