Palestine

Les territoires palestiniens, qui se trouvent dans la bande de Gaza et la Cisjordanie, sont situés dans la région du Mashreq. En 1993, l'Autorité palestinienne a été établi sur les parties de la bande de Gaza et la Cisjordanie. Depuis 2007, la Cisjordanie est sous la direction du Hamas après une séparation violente de l'Autorité palestinienne. Les centres administratifs sont à Ramallah et à Gaza, avec Jérusalem comme capitale proclamée. L'Autorité palestinienne a été créée pour exercer une forme limitée de gouvernance palestinienne, assumant des responsabilités civiles dans certaines zones rurales, ainsi que la responsabilité en matière de sécurité dans les grandes villes.

Économie

La politique de bouclage mis en place par Israël perturbe le travail, les flux commerciaux, la capacité industrielle, et le commerce de base. Les carrières sont une source importante de revenus pour l'économie palestinienne. La contribution moyenne annuelle par ouvrier dans l'industrie de la pierre est plus élevée que tous les autres secteurs. La croissance économique depuis 2008 a été soutenue par des apports d'aide internationale plutôt que par l'activité économique du secteur privé.

Population

Population (2014): 4,550,368
Population (2007): 3,767,546
 

Principales villes (recensement de 2014/habitants )):

  • Gaza City (591,400)
  • Khan Yunis (220,300)
  • Jabalia (212,900)
  • Hebron (202,200)
  • Nablus (146,500)

Croissance démographique annuelle (2011): 2,9%
Croissance démographique annuelle (2000): 3,5%

Source: www.geohive.com et http://www.citypopulation.de/Palestine.html

Eau et déchets

Dans les zones urbaines, 91% de la population a accès à des sources d'eau propre et 89% à un assainissement adéquat (le Programme conjoint OMS/UNICEF de surveillance de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement, Novembre 2011). En 2012, les territoires palestiniens ont généré 1,387 million de tonnes de déchets solides municipaux (par personne 0.9 - 2.05 kg/jour pour les zones urbaines et 0.35-0.6 kg/jour dans les zones rurales). La quantité de déchets est en croissance de 4% par an. La couverture en collecte des déchets dans les zones urbaines atteint 93%, et dans les zones rurales 88%. Les déchets collectés sont généralement destinésau déversement à ciel ouvert (67 %) et à la mise en décharge (33%) (GIZ 2014 - Rapport national sur la gestion des déchets solides dans les Territoires Palestiniens). 

Énergie et climat

Les données sur la consommation d'énergie dans les territoires palestiniens, au niveau du secteur des transports routiers dans le cadre de sa consommation totale d'énergie, ne sont pas disponibles, comme c'est le cas pour la consommation d'énergie par habitant.
La consommation d'électricité (Cisjordanie) s'élevait à 1.271 kWh par habitant en 2011 contre 1.298 kWh en 2000.

Selon les chiffres de la Banque mondiale, les émissions de CO2 dans les territoires palestiniens étaient de 0,52 tonnes par habitant en 2008 contre 0,44 tonnes métriques en 2001. Les principaux secteurs qui contribuent aux changements climatiques à travers l'émission de gaz à effet de serre sont la production des énergies, l'industrie et le trafic motorisé.

Politiques et stratégies

  • Stratégie nationale pour l'environnement
  • Plan d'action national pour l'environnement
  • Politique sur les études d'impact sur l'environnement
  • Stratégie et plan d'action nationaux de biodiversité
  • Plan directeur stratégique pour la gestion des eaux usées
  • Politique sur les eaux usées industrielles
  • Politiques sur les eaux usées domestiques
  • Plan d'action national dans le cadre du Programme stratégique d'action pour la protection de la Méditerranée contre les sources de pollution d'origine tellurique (PNUE/MAP)
  • Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)
  • Stratégie des Transports
  • Stratégie de l'énergie

Goulets d'étranglement et développements

Le Territoire palestinien occupé (tPo) souffre de l'épuration inadéquate ou inexistante des eaux usées, du rejet des effluents urbains (non traités ou partiellement traités) à la merou dans les bassins hydrographiques ; et de la capacité limitée des réseaux urbains d'assainissementet de leur maintenance, ainsi que les rejets d'effluents industriels dans ces réseaux. La gestion des déchets solides est inadéquate et des déchets solides sont éliminés dans des décharges non contrôlées. Il existe un système pour la co-élimination des déchets dangereux et des déchets solides non dangereux, ainsi que pour les déchets solides industriels avec les déchets municipaux. Également problématique, la pollution de l'air provenant des unités industrielles avoisinant les zones urbaines ou résidentielles.

Les énergies renouvelables sont la meilleure solution alternative pour l'tPo en raison de l'absence de ressources en combustibles fossiles. La région importe tous ses besoins en produits pétroliers et plus de 90% de l'énergie électrique du marché israélien. Les ressources énergétiques sont limitées à l'énergie solaire et à la biomasse. Les énergies géothermique et éolienne sont envisageables.

PEV Rapport de suivi 2011

L'Autorité palestinienne (AP) a adopté une nouvelle stratégie de transport. La restructuration du transport public pour les voyageurs est en cours.

Une stratégie pour les énergies jusqu'en 2013 a été adopté, suite à la réforme du secteur de l'électricité, avec l'aide de l'UE, qui vise à réduire les subventions pour l'électricité et le combustible. Des mesures d'efficacité énergétique ont été mises en œuvre et des projets d'énergie renouvelable (en particulier l'énergie solaire) sont déjà mis en place.

Dans le domaine du changement climatique, nous avons lancé une coopération sous-régionale (Israël, la Jordanie, la Palestine) due aux impacts des changements climatiques sur la disponibilité en eau.

La réforme des secteurs de l'environnement et de l'eau sont en cours. Le Cabinet a approuvé la stratégie du secteur de l'environnement pour la période 2011-2013, et l'Autorité palestinienne pour la qualité environnementale a préparé le plan d'action concerné pour la période 2012-2014.

Législation

  • Loi sur la protection de l'environnement
  • Droit sur l'eau
  • Loi nationale sur les services d'eau
  • Loi jordanienne générale  sur les municipalités
  • Loi jordanienne sur la santé publique
  • Loi sur la circulation routière
  • Loi sur l'électricité

 

Autorités locales: 
, , , , , ,
, , , , , , , , , , , , , ,
, , , , ,